Blog Pistache`

Linux, PHP, l'open source et plus encore

Augmenter la résolution des terminaux tty

leave a comment »

Après l’installation toute fraîche d’Ubuntu Jaunty sur mon laptop, j’avais remarqué que les différents terminaux tty, accessibles par la combinaison de touche <Ctrl> + <Alt> + <Fn> (<Fn> allant de F1 à F6), étaient … moches ! En fait le problème venait simplement du fait que leur résolution n’était pas suffisamment grande. Pour remédier à ce léger inconvénient j’ai dû procéder à quelques réglages qui m’ont permis d’avoir une belle console bien claire.

Avant toute chose, il faut activer le framebuffer en passant le paramètre vga au noyau lors de son amorçage. Ce paramètre prend pour valeur un code qui représente une résolution et un nombre de bits de couleurs. Le code 791 par exemple, indique une résolution de 1024×768 pour 16 bits de couleurs. Vous pouvez jetez un oeil sur le tableau assez complet des modes disponibles.  Pour avoir la liste de ceux qui sont supportés par votre carte graphique ainsi que les codes qui leurs sont associés installez hwinfo. Pour ce faire entrez la commande suivante dans un terminal :

sudo apt-get install hwinfo

Une fois le paquet installé, tapez :

sudo hwinfo --framebuffer

Assurez-vous de ne pas oublier le sudo, autrement la commande ci-dessus ne donnera pas de résultat. Maintenant que nous connaissons le code du mode à adopter (791 pour ma part), passons le paramètre au noyau. Cette opération se fait au niveau du chargeur de démarrage, en l’occurrence Grub dont le fichier de configuration est /boot/grub/menu.lst. Editez ce dernier :

sudo gedit /boot/grub/menu.lst

Puis repérez la ligne qui contient les paramètres à passer au noyau :

# defoptions=quiet splash

Ajoutez-y l’option vga=791, ce qui donnera

# defoptions=quiet splash vga=791

Sauvegardez le ficher puis quittez. Pour que Grub applique les changements exécutez dans le teminal la commande suivante :

sudo update-grub

Ainsi, Grub prendra en compte le nouveau paramètre dès le prochain démarrage et les changements persisteront même après les mises à jour du noyau. Le plus important étant fait, reste maintenant à régler quelques petits détails. Si vous redémarrez votre système maintenant, il est probable que le splash screen (l’écran affichant Ubuntu au démarrage) soit décalé vers la droite, ou pire qu’il ne s’affiche pas du tout. Pour palier ces éventuels problèmes nous allons éditer un autre fichier :

sudo gedit /etc/usplash.conf

Dans le fichier /etc/usplash, assurez vous que les valeurs de xres et yres soient bien ceux de la résolution choisie pour le terminal. Dans mon cas, ayant opté pour une résolution de 1024×768, je dois avoir le contenu suivant :

# Usplash configuration file
# These parameters will only apply after running update-initramfs.

xres=1024
yres=768

Comme indiqué en anglais dans ce même fichier, pour appliquer les changements il faut exécuter la commande update-initramfs. Donc toujours dans la console :

sudo update-initramfs -u

Vous pouvez maintenant redémarrer votre machine, vérifier si tout se passe bien et admirer une console avec une résolution plus confortable qu’avant. Si toutefois au lieu de voir vos terminaux l’écran reste désespérément noir, il existe une manipulation qui consiste à faire en sorte que le module vesafb soit chargé au démarrage et non blacklisté. Puisque sous linux tout est fichier :

sudo gedit /etc/modprobe.d/blacklist-framebuffer.conf

Commentez la ligne suivante en ajoutant simplement un # à son début :

blacklist vesafb

Ouvrir maintenant le fichier /etc/initramfs-tools/modules

sudo gedit /etc/initramfs-tools/modules

pour y ajouter les deux modules vesafb et fbcon de la manière suivante :

# List of modules that you want to include in your initramfs.
#
# Syntax:  module_name [args ...]
#
# You must run update-initramfs(8) to effect this change.
#
# Examples:
#
# raid1
# sd_mod

vesafb
fbcon

Si votre fichier contient préalablement d’autre modules, il ne faut bien entendu pas les supprimer, ajoutez vesafb et fbcon à la fin. Appliquons ensuite les changements grâce à la commande update-initramfs déjà vue :

sudo update-initramfs -u

Dernier fichier à modifier maintenant :

/etc/modules

en y ajoutant simplement :

vesafb

Enfin ! Après un simple redémarrage de la machine, tout devrait fonctionner à merveille : le splash screen à sa place et une résolution acceptable pour les différents terminaux. Si vous avez encore quelques problèmes rendez-vous sur le site Ubuntu-fr, vous y trouverez certainement de l’aide. D’ailleurs ce post est inspiré du tutoriel Comment activer le framebuffer.

Maintenant que nous avons une belle console, nous verrons dans les prochains posts que tout ou presque peut être fait dans le terminal. D’ici là portez vous bien 😉

Publicités

Written by Pistache`

août 10, 2009 à 2:42

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :